Le déchirement du Ligament Croisé Antérieur (LCA) est l’une des blessures les plus graves au genou affectant principalement les athlètes impliqués dans des sports tels que le soccer, le football, le basket-ball et autres sports d’impacts similaires. Le LCA est un ligament qui s’étend en diagonale en commençant au tibia et s’insérant sur le fémur en empêchant le tibia de se glisser à l’avant du fémur. Le LCA fournit également un support par rapport à la rotation du genou.

Les effets de ce genre de blessure est généralement un ralentissement soudain (décélération) provenant d’un mouvement pivotant ou «coupant» suite à une chute particulièrement sur le genou. C’est l’un des ligaments les plus couramment blessé au genou et l’une des chirurgies les plus courantes au genou chez les jeunes adultes et enfants. La fréquence de telles blessures aux États-Unis s’élève à environ 200,000 cas à chaque année, et au moins 100,000 cas nécessitent des interventions chirurgicales pour réparer le LCA et autres tissus déchirés puisque 50% des blessures associées au LCA impliquent autres structures ou tissus du genou. Les blessures au LCA sont plus courantes dans des sports de contact ou à risque tels que le football, le hockey, le basket-ball, le ski et le soccer.

30% des cas de déchirement du LCA sont attribués à des contacts directs avec autres joueurs ou objets et le reste des cas sont attribués à des événements avec l’absence des tels contacts. Des études démontrent que les femmes sont plus susceptibles aux déchirements du LCA dans de nombreux sports, où environ trois fois plus de cas de déchirements du LCA surviennent chez les femmes par rapport aux hommes du même groupe d’âge et pratiquant le même sport. C’est un sujet encore très débattu et le Comité International Olympique a publié un document décrivant leurs résultats de recherches sur le sujet. Il existe plusieurs raisons pour expliquer cet écart, avec de nombreuses hypothèses, et preuves inexistantes portant sur différences en matière de conditionnement physique, force musculaire, contrôle neuromusculaire, alignement du bassin et extrémités inférieures et l’effet de l’œstrogène sur les ligaments.

L’instabilité ou les douleurs au genou lorsque soumis à une charge sont des indices de déchirements du LCA. Dans les cas de déchirements complets, un bruit sec («pop») peut se faire entendre et une enflure prononcée au genou peut survenir dans les 6 heures suivant la blessure. Autres symptômes comprennent une perte complète des mouvements du genou, de la douleur ou sensibilité/enflures à l’intersection des joints et du genou, et de l’inconfort lors de la marche. Si vous avez subi de tels symptômes après avoir pratiqué un sport ou toute autre activité, cessez immédiatement l’activité et consulter un professionnel de santé, tel que votre médecin ou physiothérapeute. Dans l’article relié à venir, nous discuterons des options de traitement et la prévision/pronostic pour les cas de déchirements et blessures au LCA.